Vladivostok BPC

Communiqué de Karim Ouchikh, Président exécutif du SIEL, Conseiller de Marine Le Pen à la Culture et à la Francophonie, Conseiller municipal de Gonesse du 30/06/2014

La ville de Saint-Nazaire accueille 400 marins russes, venus rejoindre une quarantaine d’officiers déjà présents en France, pour se former à la manœuvre des deux porte-hélicoptères Mistral acquis en juin 2011 par la Russie auprès des chantiers navals STX-France.

Invoquant les événements récents de Crimée et d’Ukraine, des puissances étrangères s’opposent, Etats-Unis en tête, à la livraison à la Russie dans quelques semaines du Vladivostok, et du Sebastopol en octobre 2015.

Je salue la présence sur notre sol des marins russes venus se former pacifiquement au maniement des deux Bâtiments de projection et de commandement (BPC), fleurons de la technologie maritime française. Puissance d’équilibre, luttant contre toutes les hégémonies, notamment atlantiste, la France ne doit pas céder aux pressions internationales qui visent à briser l’amitié séculaire franco-russe et à entraver l’alliance militaire prometteuse nouée entre nos deux pays. Hautement profitable à l’économie de nos chantiers navals et au rayonnement de notre diplomatie, la livraison de ces bâtiments de guerre à la Russie doit être intégralement honorée, tout comme doit être strictement assurée la formation de ses marins par la Marine Nationale française.