Sabban PS 2

La vice-présidente socialiste de la région Ile-de-France, Michèle Sabban, démissionne de toutes ses fonctions qu’elle occupait à la région. Elle bénéficiait d’un logement social.

La révélation qui entraîne la chute

C’est la révélation de trop. Et qui a coûté cher à Michèle Sabban. La socialiste, après avoir quitté son logement social, a aussi quitté  ses fonctions de vice-présidente de la région Ile-de-France. Le président de région socialiste, Jean-Paul Huchon, a indiqué hier soit que Mme Sabban lui «avait remis sa délégation de vice-présidente en charge du personnel, de l’administration générale et des marchés publics». La démission a été acceptée.

Le scandale du logement social

Michèle Saban occupait depuis plus de dix ans un logement social. 70 mètres carrés dans le XIIIème arrondissement de la capitale, pour 1218 euros mensuels. Un logement à loyer (très) modéré, alors que l’ancienne élue bénéficiait de revenus très confortables, qui dépassait le seuil de ressources fixé à 41 434 euros annuels.

Le 02/07/2014