Cambrioleur 1

Communiqué de presse de Steeve Briois, Secrétaire général du FN , maire d'Hénin-Beaumont du 04/07/2014
 
La hausse de l’insécurité et l’explosion des cambriolages dans certains quartiers de notre ville constituent un phénomène évident contre lequel certains n’ont rien voulu entreprendre.
 
Il y a presque un an, encore conseiller municipal d’opposition, j’avais alerté Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur, sur la nécessité de renforcer la présence d’une Police Nationale aux effectifs bien évidemment insuffisants sur la ville centrale de la circonscription. Je n’ai eu comme réponse qu’un simple accusé de réception, mais aucun engagement, alors que le classement en Zone de sécurité prioritaire aurait pu être le bienvenu. D’autres villes ayant été retenues dans ce dispositif, les effectifs de Police Nationale ont littéralement fondu sur Hénin-Beaumont pour alimenter les ZSP,et passant sur le secteur de 95 à 69 agents.
 
La redéfinition des missions de la Police Municipale par l’ancienne équipe municipale a bien trop tardé et a permis à la situation de s’envenimer. J’ai demandé la création, comme je l’avais promis, d’une brigade de nuit qui verra bientôt le jour et assurera une présence constante sur le territoire de notre ville et une disponibilité permanente des forces de l’ordre.
 
La prise en charge de l’insécurité reste toutefois un problème éminemment national, et tant que le gouvernement socialiste persistera dans une politique judiciaire, pénale et sécuritaire laxiste, tous nos efforts seront balayés. Les habitants de notre ville peuvent en tout cas compter sur nous pour exiger la fermeté et la fin du sentiment d’impunité, nécessaires à la protection des personnes et des biens.