Perpignan (66)

A son initiative, Lola, âgée de 25 ans, qui a été violée par deux individus le mercredi 25 juin vers 18 h 30 boulevard Kennedy à Perpignan, a témoigné ce mardi matin à visage découvert lors d'une conférence de presse

Soutenue par son compagnon, la jeune femme, pâle et  la voix tremblante, a adressé un nouvel appel aux différents témoins des faits. "Une dizaine de personnes sont passées ce jour-là. Qu'elles appellent la police", a-t-elle imploré, rappelant la description de ses agresseurs. A savoir : deux jeunes hommes âgés de 25 à 30 ans, de type nord africain. L'un avec un pantalon de jogging rouge, les cheveux rasés sur les côtés. L'autre vêtu d'un pantalon blanc, les cheveux très courts et crépus.

Lola a aussi tenu à parler au nom "de toutes les victimes de viol", "pour faire avancer les choses" . "C'est terminé. On ne va plus se taire. Il ne faut pas que cela reste impuni, que les gens se rendent compte de la gravité des choses", a-t-elle ajouté, appelant le plus grand nombre à se joindre  à une marche blanche,  organisée ce dimanche à 15 h.  Le cortège où elle sera en tête,  partira des lieux de l'agression, à proximité du fleuriste du boulevard Kennedy, et rejoindra symboliquement le palais de justice.

Enfin, la jeune femme s'est adressé à ses agresseurs : "Je ne les lâcherai pas. On finira par vous retrouver. Je continuerai jusqu'au bout à vous chercher".

 Par Laure Moysset le 04/07/2014