Conseil régional de Franche-Comté assemblée pleinière

Communiqué de presse des élus FN au Conseil régional de Franche-Comté du 04/07/2014
Lors de la séance plénière de ce jour, Madame la Présidente du Conseil régional de Franche-Comté aura beaucoup parlé de développement économique local.
Elle a ainsi précisé publiquement qu'à partir du moment où la Région finançait un projet, elle était particulièrement vigilante quant à la création des emplois locaux.
Or, au moment même où la présidente socialiste tenait de tels propos, des maçons venus de très loin pavaient la cour principale de l'Hôtel de Région, juste en bas de l'hémicycle.
Cette cour étant en pleine rénovation, une société franc-comtoise d'espaces verts et de maçonnerie retenue par la Région a sous-traité avec une société portugaise qui a envoyé des salariés portugais faire de la maçonnerie à Besançon et ceci en toute légalité puisqu'il s'agit là de l'application très concrète de la directive de l'UE dite "des travailleurs détachés".
La Franche-Comté manquerait-elle de maçons qualifiés ou s'agit-il ici de payer des maçons étrangers moins cher?
Les Francs-comtois apprécieront eux la vigilance de l'exécutif socialiste vis à vis du développement de l'emploi local.
Interrogé d'ailleurs cet après-midi par le FN sur le chiffrage de l'impact de la directive détachement sur l'emploi dans notre région, M. le Préfet n'a pas pu répondre.
Avec cette directive, l'UE impose donc à la France une concurrence totalement déloyale sur son propre marché du travail, les collectivités territoriales s'accommodant parfaitement de cette situation.