Eymery Philippe FN

Communiqué de Presse de Philippe Eymery, Conseiller TPE/PME de Marine Le Pen du 14/08/2014

La Russie a décidé de riposter aux sanctions occidentales en décrétant un embargo sur les importations alimentaires et agricoles en provenance de l’UE, soit, pour l’agriculture française, un manque à gagner colossal de plus de 730 millions d’euros par an qui ne manquera pas d’aggraver encore la crise de l’élevage et celle des industries agroalimentaires.

Nombre de PME du secteur agroalimentaire déclarent jour après jour qu’elles vont être en difficultés. Ces entreprises n’ont pas les services export qui leur permettent de redéployer rapidement leurs ventes. D’autre part, des tensions sur les contrats en cours vont apparaitre et les banquiers français risquent de freiner leurs engagements ou couvertures d’assurance, d’où des problèmes de trésorerie.

Le gouvernement français étant coresponsable de cette politique européenne absurde de sanctions contre la Russie, il est grand temps que le gouvernement prenne des mesures d’accompagnement des entreprises les plus fragiles.

Il faut anticiper en permettant aux PME la saisine simplifiée des Commissions des Chefs de Services Financiers (CCSF) au sein des Trésoreries Générales de Région et faciliter ainsi l’élaboration de délais sociaux ou fiscaux.

Il faut aussi que la Banque de France se mobilise en « médiation » bancaire avec les autres banques locales, partenaires habituelles des PME.

Enfin, il faut mobiliser les services export du Ministère du Commerce Extérieur et des ambassades pour trouver de nouveaux débouchés.

Pour le Front National, l’exportation des PME est vitale pour l’emploi dans les régions et pour la balance commerciale de la France dans un contexte où l’euro fort de Bruxelles et de Francfort ne nous aide pas. Il faut des mesures urgentes et concrètes.

Front National