Engelmann maire FN Hayange 1

Communiqué de Presse de Fabien Engelmann, Maire d’Hayange du 14/08/2014

L’enlèvement n’a pas eu lieu en plein centre-ville mais en périphérie sur le parking d’une zone très fréquentée. Selon les sources de l’enquête, le suspect aurait invité la jeune femme à monter dans son véhicule. Elle se serait alors exécutée sans tapage ni esclandre, et pour les témoins présents c’était tout sauf un enlèvement avec violence. Le couple a pris ensuite la direction de Fontoy une ville voisine de Moselle.

Il est à noter, que les maires, même les plus en pointe en matière de sécurité urbaine et de lutte contre la délinquance sont démunis face au laxisme de la justice quand elle autorise la libération d’individus dangereux ayant des profils inquiétants comme l’indique ce matin le Républicain Lorrain :

« L’agresseur présumé de la jeune femme serait son ancien compagnon, également âgé de 22 ans. Présentant un profil inquiétant selon les autorités, il était jusqu’alors incarcéré en Auvergne mais il a néanmoins été libéré dans l’attente de son jugement. Il avait été mis en examen et placé en détention provisoire suite à des violences aggravées déjà commises sur son ex-conjointe dans le passé». Toujours selon la police le casier judiciaire du suspect malgré son âge (22 ans) serait plus que fourni.

Malheureusement la justice laxiste libère les délinquants, (grâce à l’application de la loi Taubira entre autre). C’est la raison pour laquelle j’appelle nos dirigeants à la plus grande vigilance en matière de sécurité des personnes et je leur suggère dans l’intérêt général d’avoir un peu plus de discernement dans les choix qui régissent la vie quotidienne de millions de français.