Brachay (Haute-Marne)

Communiqué de Presse de Karim Ouchikh, Président exécutif du SIEL, Conseiller de Marine Le Pen à la Culture et à la Francophonie, Conseiller municipal de Gonesse du 29/08/2014

Les socialistes feront leur rentrée ce week-end à La Rochelle : loin des préoccupations quotidiennes qui accablent tant nos compatriotes, ils donneront une fois de plus aux Français le spectacle désolant de leurs éternelles divisions. A l’UMP, les cadors de ce parti moribond s’apprêtent à entrer en compétition pour prendre cet automne la tête d’une formation politique assaillie par les affaires judiciaires, qui n’a plus de leadership, ni de repères idéologiques.

A Brachay, petit village de la Haute-Marne, Marine Le Pen parlera demain au nom de la France des oubliés. De cette petite commune rurale, ancrée dans la France des terroirs et des traditions, Marine Le Pen offrira aux Français le visage d’une femme combative et énergique qui œuvre, dans l’unité du Front National et du Rassemblement Bleu Marine, à la défense absolue des intérêts de la France et des Français.

A l’opposé des deux frères siamois de l’UMPS, tout deux partisans d’une même politique euro-libérale de l’après-France, Marine Le Pen ambitionne inlassablement de redresser la France, en refusant tous les fatalismes et les renoncements. Plus que jamais, elle porte fidèlement l’espoir des Français.

Le temps d’une journée, Brachay rappellera demain le souvenir de Domrémy-la-Pucelle, cette autre petite bourgade des Vosges, située à quelques kilomètres de là, d’où Jeanne d’Arc s’élança avec abnégation, quelques siècles plus tôt, pour délivrer la France de ses ennemis et mettre ainsi notre pays sur la voie de l’indépendance, de la grandeur et de la prospérité…