De Peyrecave Gabriel

Communiqué de Gabriel de Peyrecave, conseiller municipal FN de Saint-Etienne du 01/09/2014

Lu sur Le Progrès : "Peu avant 17 heures, vendredi, une altercation violente s'est déroulée place Jean-et-Hyppolyte-Vial. Les six agresseurs sont des hommes des Balkans. L'un d'entre eux a sorti un fusil à pompe et tiré à quatre reprises, blessant un Stéphanois. Quatre des six agresseurs ont été interpellés. Cette affaire est confiée à la police judiciaire et ressemble à un règlement de compte sur fond de trafic de drogue. Cette tentative d'homicide, si elle est confirmée, s'ajoutera à la longue liste de crimes et délits dus à la drogue. Elle est, en ce qui concerne Saint-Etienne, l'arbre qui cache la forêt du trafic de drogue en France."

Je rappelle qu'il est illusoire de croire en un retour de la sécurité sans un contrôle effectif de nos frontières, et notamment des flux de personnes mais aussi de biens, dont la libre circulation a été érigée en dogme par nos élites UMPS pro-UE.

Il est temps de mener des politiques de prévention, de soin et de répression, politiques sans lesquelles le fléau de la drogue continuera inexorablement de progresser dans notre pays.

D'un côté, si Monsieur Perdriau, édile UMP de Saint-Etienne, a défendu bec et ongles cette politique de libre circulation, il semble faire preuve de bonne volonté quant à l'insécurité régnante dans sa ville.

Nous attendrons donc de voir dans les faits, quels moyens il est prêt à mettre à la disposition des Stéphanois et surtout, comment il compte les utiliser.

D'un autre côté, il est bien évident que la volonté du gouvernement socialiste de dépénaliser la consommation de certaines drogues va clairement dans le mauvais sens.