Hollande Sarkozy UMPS

L’institut auteur de l’étude (l'Ipsos a démenti en être à l'origine), a envisagé les différents cas de figure pour la présidentielle de 2017. Si Nicolas Sarkozy était candidat, il obtiendrait 30% au premier tour face à Marine Le Pen (27%) et François Hollande (16%), François Bayrou (12%) et Jean-Luc Mélenchon (11%) fermant la marche.

Selon le sondage, Nicolas Sarkozy serait le seul à pouvoir empêcher le Front National de ravir la première place lors du premier tour de la présidentielle de 2017. Juppé obtiendrait 24%, devant Hollande (16%) mais derrière Marine Le Pen (33%). François Fillon obtiendrait quant à lui 16% face à Marine Le Pen (35%) et François Hollande, toujours scotché à 16%.

Deux certitudes se dégagent à la lecture des résultats : personne n’est en mesure de priver Marine Le Pen de second tour, et François Hollande n’aurait quasiment aucune chance de franchir le premier tour de la présidentielle. L’institut a aussi mesuré les scores au second tour. Nicolas Sarkozy serait élu en cas de second tour face à Marine Le Pen par 65% des voix contre 35%. En cas de second tour Marine Le Pen-Hollande, en revanche, la présidente du Front National et le président de la République feraient jeu égal, 50% des voix chacun.

Le 02/809/2014

Note BYR : Alors, au final, c'est Nicolas Sarkozy qui serait le sauveur de l'UMPS ?  Bonnet blanc et blanc bonnet. Cela fait des décennies que le Front National avec Jean-Marie Le Pen puis Marine à sa tête nous le disent, le répètent aux Français, les preuves s'accumulent et ce sondage n'en est qu'une de plus. Mobilisation, c'est désormais le mot d'ordre qui doit être le nôtre face à cette politique unique, néfaste et uniquement axée sur le libéralisme le plus fou et la puissance de l'argent.