Vladivostok St Nazaire 3

Communiqué de Gilles Lebreton, député français au Parlement européen, conseiller politique de Marine Le Pen du 05/09/2014

Le président François Hollande a une fois de plus bradé les intérêts du peuple français en décidant de suspendre la livraison à la Russie des deux porte-hélicoptères Mistral, construits à Saint-Nazaire par l'entreprise STX.

Cette décision menace en effet mille emplois sur les chantiers de Saint-Nazaire et chez les sous-traitants de STX. Elle risque d'entraîner la condamnation de la France à payer à la Russie plusieurs milliards d'euros d'amende. Et elle écorne d'ores et déjà l'image de fiabilité des fabricants français de matériel militaire auprès de leurs clients potentiels, par exemple auprès de l'Inde qui envisageait d'acheter des avions français Rafale. A l'heure où tous ses indicateurs économiques sont au rouge, notre pays n'avait pas besoin de ce nouveau coup dur, d'ailleurs complètement inutile car Poutine n'est pas homme à se laisser impressionner par ce genre de gesticulation.

Cela confirme hélas que la France a renoncé à sa souveraineté et se comporte désormais en vassale des Etats-Unis et d'une Union européenne dominée par l'Allemagne. Manfred Weber, l'Allemand qui préside le groupe PPE (auquel appartient l'UMP) au Parlement européen, a sommé François Hollande, le 2 septembre, de suspendre la livraison des deux Mistral : il n'aura pas fallu attendre longtemps pour que ce dernier obéisse !

Et pourtant il n'y a pas de fatalité. La France peut rapidement retrouver son rang de grande puissance si le peuple français porte au pouvoir des patriotes décidés à restaurer la souveraineté nationale avec Marine Le Pen...

Source : Facebook de Gilles Lebreton