Calais Clandestins

Communiqué de Presse de Nicolas Bay, Secrétaire général adjoint du Front National, Député français au Parlement européen du 09/09/2014

Dans une tribune publiée dans le Daily Telegraph, le ministre britannique de l’immigration, James Brokenshire, propose d’installer à Calais des barrières métalliques pour assurer la sécurité du port et empêcher l’intrusion d’immigrés clandestins. Le gouvernement britannique avait déjà injecté 3,8 millions d’euros en 2014 pour renforcer la sécurité du port et, malgré ces investissements, l’immigration a augmenté de 13% sur un an.

Avec cette nouvelle proposition, le drame que vivent quotidiennement les Calaisiens est de nouveau mis en lumière. Ces oubliés de Calais subissent depuis des décennies une présence de clandestins en transit vers la Grande-Bretagne et chaque nouvelle procédure de sécurisation du port se traduit par un accroissement de ces immigrés illégaux au détriment de la sécurité et de la qualité des vies des Français qui vivent dans cette agglomération.

Une fois encore, le pragmatisme britannique dissimule les vrais problèmes et propose de fausses solutions.

La France n’a pas besoin de barrières qui empêcheraient les clandestins de sortir de son territoire mais simplement de frontières pour les empêcher d’y entrer. Les clandestins venus d’Afrique subsaharienne et du Maghreb ne font que transiter par l’Italie et ils se dirigent vers les pays les plus attractifs en matière de prestations sociales. Les systèmes sociaux mis en place de part et d’autres de la Manche ainsi que l’absence de lutte contre l’immigration clandestine constituent de véritables pompes aspirantes de l’immigration illégale.

L’éthique de responsabilité qui anime le Front National nous interdit de laisser simplement transiter ces immigrés en espérant que d’autres pays en assumeront la charge. Bien au contraire, nous proposons aux autres nations européennes la mise en place d’une politique de coopération et de renforcement de nos frontières réciproques pour juguler efficacement l’immigration clandestine ; une politique à l’opposé de la logique sans-frontiériste et immigrationniste de Bruxelles.

Front National