Philippot 2

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-président du Front National du 18/09/2014

La possible privatisation de la Française des Jeux par le gouvernement est une nouvelle bêtise en préparation.

D’abord parce que cette entreprise rapporte gros à l’Etat : pas moins de 3 milliards d’euros en 2012. À cet égard, même Nicolas Sarkozy avait renoncé au projet de cession, du fait du faible intérêt financier pour l’Etat d’une telle opération.

Ensuite parce que seule la puissance publique est à même d’éviter la mainmise des mafias et réseaux criminels sur les jeux d’argent. Une privatisation de la FDJ remettrait gravement en cause le monopole de cette société, donc de l’Etat, sur les loteries.

Pour l’ensemble de ces raisons, le Front National s’oppose vivement à tout projet de privatisation de la Française des Jeux et demande au gouvernement de renoncer officiellement à cette idée contraire à l’intérêt général.

Front National