Arnautu FN Nice 1

Communiqué de Presse de Marie-Christine Arnautu, Conseiller Municipal et métropolitain de Nice, Député Français au Parlement Européen du 22/09/2014

Je m’étonne de lire dans les colonnes de Nice Matin que les « Frontistes réclament l’installation, en lieu et place de la prison, d’un jardin de loisirs etc… »

Bis repetita placent : je rappelle donc pour la nième fois que les seuls élus frontistes à Nice, sont Marc-André Domergue et moi-même. Ceux qui aujourd’hui n’ont pas eu la décence d’abandonner l’étiquette Nice Bleu Marine et qui continuent de l’usurper, le font sous leur propre responsabilité, et dans l’unique but de semer le trouble et la confusion dans l’esprit des électeurs. Les Niçoises et les Niçois savent qu’ils les ont trahis, qu’ils ont trahi le Front National et Marine Le Pen.

Par ailleurs, je rappelle que la construction d’une prison relève du gouvernement et non d’un Maire. Or, comme l’a souligné Marine Le Pen, la récente réforme pénale de Mme Taubira a pour mesure phare, la fin de la prison comme élément central des peines par l’instauration d’une « contrainte pénale », qui concernera dès 2015 tous les délits passibles de moins de 5 ans d’emprisonnement, puis à partir de 2017 l’ensemble des délits. C’est donc en situation de semi-liberté, hors les mûrs d’une prison, que l’immense majorité des condamnés de France exerceront tout ou partie de leurs peines.

Face à une telle dérive des politiques pénales, déjà largement amorcée sous la présidence de Nicolas Sarkozy avec les lois Dati, le Front National rappelle son exigence d’une politique de tolérance zéro à l’égard des délinquants et criminels, l’expulsion dans leur pays des criminels étrangers, l’exécution stricte des peines et la construction pour ce faire de 40 000 places de prison supplémentaires, remettant ainsi notre pays dans la moyenne des autres pays développés.

La rénovation des prisons et des conditions de détention est l’un des grands échecs du gouvernement de Nicolas Sarkozy auquel Christian Estrosi a appartenu. Il ne s’agit donc ici et encore que d’un effet de manche du Maire de Nice, qui ferait mieux de s’employer à la rénovation de la prison Pasteur et avec sa casquette de député, à lutter réellement contre la délinquance et l’insécurité grandissantes qui règnent à Nice.

Front National