Philippot officielle 3

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-président du Front National du 02/10/2014

La condamnation de la France par la CEDH ce jour, au motif que notre pays interdit l’engagement syndical dans l’armée car contraire aux règles de la discipline militaire, est une folie furieuse.

On imagine aisément toutes les dérives possibles si des considérations syndicales venaient demain s’immiscer dans l’armée.

De surcroît, cette décision de la CEDH renforce la soumission de notre pays à des instances supranationales : même en matière militaire nous ne sommes plus souverains !

La France doit souverainement ignorer la décision de la CEDH et maintenir sa position d’interdiction.

Nos militaires ont besoin d’être défendus et soutenus par la Nation toute entière, pas par des syndicats partisans.

La France enfin doit plus que jamais recouvrer sa souveraineté nationale pleine et entière.

Front National