Solvay Tavaux oct 2014

Les syndicats de l'usine Solvay de Tavaux qui se sont réunis en intersyndicales ont appelés à la grève générale afin de montrer leurs inquiétudes face aux futur agglomérat qui va se créer entre Solvay et Iméos.

Notamment le fait que Solvay souhaite se séparer de l'activité PVC. A l'horizon de janvier 2015 ,750 salariés du site resteront Solvay et 633 autres seront intégrés dans la structure fusionnelle qui va se créer entre Solvay et son actuel concurrent suisse.Tout cela avant de passer complètement sous la responsabilité d’Ineos.

Près de 350 salariés de Solvay ont participés aujourd'hui  à l'action de grève qui a été prolongée. La direction de Solvay a réquisitionnée une centaine de ses employés afin d'assurer la continuité de l’outil de production.