Armée française Mali 2

Un soldat français a trouvé la mort aujourd'hui lors d'un violent accrochage avec un groupe armé dans le nord du Mali, annonce l'Élysée.

La mort de ce soldat, un sergent-chef du Commando Parachutiste de l'Air N°10, porte à dix les pertes françaises au Mali depuis le début de l'opération Serval, en janvier 2013.

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait auparavant précisé qu'un violent accrochage avait opposé dans le massif de Tigharghar la force française à un imposant groupe armé terroriste de type AQMI".

Après une série d'attaques meurtrières contre la Mission de l'ONU au Mali (Minusma), la force Barkhane a renforcé ces derniers jours son dispositif dans l'Adrar des Ifoghas, qui abrite la vallée de l'Ametetai, près de la frontière algérienne et où Aqmi fut mis en déroute lors de l'opération française Serval en 2013. 

François Hollande a ajouté que "les soldats français, engagés aux côtés de l'armée malienne et des forces des Nations unies, contribuent avec courage et efficacité à consolider la souveraineté du Mali et à lutter contre le terrorisme.

Le 29/10/2014 avec Reuters

Le Figaro