Gendarmerie Franche-Comté

Trois jeunes intérimaires suspectés d'être impliqué dans un trafic d'héroïne à Pontarlier ont été interpellés mardi 18 novembre 2014 à Pontarlier. Tous les trois jours, l'un d'eux se rendait à Genève, en Suisse, et revenait avec 1.000 euros d'héroïne qu'il revendait dans la capitale du Haut-Doubs.

Les trois Pontissaliens âgés de 34, 27 et  26 ans ont été interpellés mardi 18 novembre 2014 dans le cadre d'une opération judiciaire diligentée par la Brigade de recherches de Pontarlier.

Tous les trois jours, le pourvoyeur effectuait un voyage à Genève pour se procurer 1.000 euros d'héroïne. Il rentrait ensuite à Pontarlier où il revendait la drogue avec ses acolytes.

Lors des perquisitions, la gendarmerie a saisi 37 grammes d'héroïne, du matériel de revente, trois téléphones portables, 16 flacons de méthadone détenus sans ordonnance ou prescription médicale, ainsi qu'une Peugeot 208 utilisée pour effectuer les trajets en Suisse.

Les mis en cause ont reconnu avoir pris part a un trafic d'héroïne depuis fin septembre 2013, à différents niveaux d'implication.

Ils ont été présentés à un magistrat du tribunal de grande instance de Besançon jeudi 20 novembre 2014. Ils ont reçu une convocation par procès-verbal pour le 29 décembre 2014 au TGI de Besançon. En attendant, ils ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

L'opération a mobilisé 18 militaires de la compagnie de Pontarlier ainsi que deux équipes cynophiles spécialisées en recherches de produits stupéfiants.

Le 24/11/2014

Besançon infos