Chauprade 4

Communiqué de Presse d’Aymeric Chauprade, Député français au Parlement européen, Chef de la Délégation du Front National au Parlement européen, Conseiller de la Présidente du Front National pour les questions internationales du 24/11/2014

La politique française vis-à-vis de l’Egypte a changé et nous ne pouvons que nous en réjouir. Silencieuse pendant la période d’islamisation forcée décrétée par Mohammed Morsi, candidat victorieux des frères Musulmans, tournant le dos aux massacres quotidiens des chrétiens d’Egypte et à leur dimhitude imposée, la diplomatie française a fini par se rendre à l’évidence : M. Morsi, loin d’être cet islamiste modéré que les médias nous présentèrent d’abord, entraînait en réalité l’Egypte vers une charia systématique. Le coup de force des militaires qui a pu choquer, de prime abord, a néanmoins permis de mettre fin à une dictature islamiste implacable.

Le Front National salue le respect des promesses du maréchal Sissi : organisation d’élections libres, stabilisation du pays et lutte contre le terrorisme intérieur.

Il faut désormais aider l’Egypte à réussir son retour à la paix et à la croissance. Paris, vieil allié de l’Egypte, doit poursuivre et amplifier son soutien au Caire. Signe de relations étroites, la vente de quatre corvettes Gowind 2500 est à saluer ainsi que les perspectives de vente de deux autres corvettes, d’une frégate FREMM et peut-être de 24 Rafale à terme. Mais la France doit aller plus loin et s’impliquer en Egypte dans le domaine de l’énergie, de l’agriculture, de l’irrigation, de l’industrie et des grands équipements et de la culture. La stabilité du pays est un objectif capital pour la Méditerranée et l’Europe, ne serait-ce que pour prévenir une explosion des flux migratoires en provenance d’Egypte.

Enfin, la France doit utiliser ses bonnes relations avec le maréchal Sissi d’une part pour retrouver le chemin de l’entente avec Moscou, autre allié de l’Egypte, d’autre part pour reconstruire sa politique arabe et reprendre sa place d’acteur de paix dans le conflit israélo-arabe. Ce canal de discussions avec le Caire est aussi capital pour le règlement politique des crises syrienne et irakienne.

Front National