Chauprade FN officiel

Communiqué de Aymeric Chauprade, député français au Parlement européen, chef de la Délégation du Front National au Parlement européen, conseiller « International » de Marine Le Pen et de  Jean-Yves Waquet Contre-Amiral (2S), Ingénieur de l’École Navale, Officier de la Légion d’honneur, conseiller «Défense» de Marine Le Pen du 02/12/2014

A l’occasion du 50ème anniversaire des Forces aériennes stratégiques, le Front National réaffirme son attachement au principe de la dissuasion nucléaire. Basée sur la permanence, la crédibilité et la stricte suffisance, notre force de dissuasion nucléaire, dont le coût est parfois critiqué, ne représente finalement que 0,17% du PIB (3,5 milliards d’Euros) pour assurer la sanctuarisation de nos intérêts vitaux, la garantie de notre indépendance et de notre liberté d’action.

Le Front National réaffirme que la dissuasion est au cœur de notre sécurité internationale : elle est la garantie ultime de notre indépendance face à des puissances régionales ou mondiales qui s’en prendraient à nos intérêts vitaux; sa remise en cause totale ou partielle par des hommes politiques, souvent anciens ministres de la défense (Quilès, Morin, Juppé) ou Premier ministre (M. Rocard) s’apparente ainsi à une forfaiture.

Le Front National insiste sur la crédibilité et la permanence de notre dissuasion, ce qui implique la garantie du financement nécessaire dans la durée de la simulation et des études sur les vecteurs et les armes, le maintien indispensable des deux composantes et l’envoi de deux SNLE-NG en patrouille au lieu « d’au moins un »; or le financement aléatoire de la LPM (Loi de Programmation militaire) fait craindre le pire à cet égard.

Le Front National maintient que la dissuasion n’est pas conçue pour combattre le terrorisme mais des puissances étatiques et leurs centres de pouvoir; le terrorisme, quant à lui, se combat par le renseignement et les forces spéciales.

Le Front National estime que la dissuasion ne sera jamais remplacée par une défense anti-missile européenne sous verrou politique et technologique américain; la défense anti-missile ne peut être qu’un complément et non la remplaçante de notre dissuasion.

Le Front National rappelle enfin que la dissuasion entraîne l’excellence opérationnelle, technologique et industrielle sur l’ensemble de nos forces armées et notre tissu industriel : on le voit en Irak où les équipages de la FAS ont été engagés en premier dans les frappes. Les hommes, ingénieurs et militaires, qui la rendent tous les jours opérationnelle pour la sécurité et l’indépendance de la France, ont droit à de meilleures conditions matérielles, financières et de carrière qu’actuellement.

Front National