Dole passerelle sur le canal du Rhône au Rhin

Dole, la ville du Jura la plus peuplée, sous-préfecture et cité natale de Louis Pasteur, est la commune de Franche-Comté de plus de 20000 habitants la plus endettée selon le site du Journal du Net (JDN), qui reprend les chiffres du ministère de l’Économie et des finances.

Avec une somme de 1 600 euros de dette par habitant, Dole est largement devant la capitale régionale , Besançon, Belfort et Montbéliard.

Le JDN fait remonter ses chiffres à l'année 2000 où la dette s’élevait à 1 326 euros par habitant. En 2006, la dette est de 1 536 euros.Gilbert Barbier, le maire UDF puis UMP, avait alors, durant ses derniers mandats fait "de gros investissements dans des équipements structurants, tels que la médiathèque, l’aquaparc ou encore le pont de Corniche" (Le Progrès).

A noter que durant les dernières années du mandat du socialiste Jean-Claude Wambst l’augmentation s’est brusquement accélérée  pour atteindre ce chiffre de 1 600 euros l'an dernier. "Ce qui est en grande partie lié aux travaux entrepris dans le quartier des Mesnils-Pasteur durant ces trois ans, qui ont coûté sept millions d’euros à la ville" écrit toujours le quotidien régional.

Les Mesnils-Pasteur, quartier populaire assez souvent dans l'actualité, où se trouve le bureau de vote le plus "socialiste-friendly" de Dole...

GS