dimanche 7 décembre 2014

Le show de Manuel Valls sur France 2

Le Premier ministre socialiste Manuel Valls était ce soir sur le plateau du journal de France 2 pour y produire son "one man show". Passons sur son optimisme béat qui lui font dire en opposition complète avec la réalité et même avec son ministre de l'économie, que " le pacte de responsabilité sera une réussite", sa propension à mettre la laïcité en débat sans pour autant se mouiller, sa façon de se prononcer pour les projets et investissements comme ceux du groupe Pierre & Vacances en Isère -et dans le Jura- le barrage de... [Lire la suite]
dimanche 7 décembre 2014

Législative partielle dans l'Aube : UMP contre FN au second tour

Suite à l'élection sénatoriale de septembre et donc la démission de François Baroin de sa députation, les électeurs de la troisième circonscription de l'Aube avaient rendez-vous aux urnes pour élire un successeur au maire de Troyes. Les résultats nous sont arrivés : le second tour qui se tiendra le dimanche 14 décembre verra s'affonter le candidat de l'UMP Gérard Menuel (43,97%) et le candidat du Front National, Bruno Subtil (29.94%). Le candidat présenté par le PS Olivier Girardin n'ayant obtenu que 10,47% des voix. D'élection... [Lire la suite]
dimanche 7 décembre 2014

Prêt russe au FN : Marine Le Pen promet de publier les refus des banques françaises

«Je vais le faire. Allez, banco!» Marine Le Pen a promis ce dimanche sur BFM de publier les refus des banques françaises de prêter de l'argent au Front National - refus qui auraient contraint le parti à emprunter à une banque russe. Et ce malgré les grincements de dents que cela risque de provoquer au siège du parti. «Ca va ouiner Malgré les remous, la présidente du Front national tient visiblement à répondre à l'attaque de Jean-Christophe Cambadélis. La veille, en clôture des Etats généraux du PS, le Premier secrétaire de la... [Lire la suite]
dimanche 7 décembre 2014

Merkel invite Paris et Rome à réformer

Les réformes engagées en France et en Italie sont insuffisantes, juge la chancelière allemande Angela Merkel dans une interview à Die Welt, une semaine après le répit accordé par Bruxelles aux deux pays pour améliorer leurs finances. La Commission européenne "a établi un calendrier selon lequel la France et l'Italie devront présenter des mesures supplémentaires. C'est justifié car les deux pays se trouvent effectivement dans un processus de réformes", a déclaré Merkel au quotidien conservateur. "Mais la Commission a aussi dit de... [Lire la suite]