Bay Nicolas FN

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen du 15/12/2014

Alors que l’alliance électorale de l’UMPS s’étalait au grand jour, les résultats du deuxième tour de l’élection législative partielle dans la troisième circonscription de l’Aube témoignent d’une poussée supplémentaire du Front National, alors même que les possibilités de progression semblaient limitées dans la mesure où cette circonscription constitue un bastion de l’UMP et n’est donc pas parfaitement représentative.

En effet, avec plus de 36% des voix, le candidat du Front National progresse de 10 points par rapport au premier tour sur l’ensemble de la circonscription. Cette amplification du vote patriote est remarquable dans la ville de Troyes, où Bruno Subtil obtient 30,44% (22,3% des suffrages au premier tour).

Si cette forte dynamique démontre la caducité de l’effet balancier entre l’UMP et le PS, elle signe aussi une recomposition concrète du paysage politique français. Face à un système coalisé UMPS qui s’assume ouvertement, s’organise et se développe la seule et réelle alternative qu’attendent les Français, représentée par le Front National.

L’excellente performance de Bruno Subtil et de sa suppléante Marie-Pierre Amilhau ne fait que renforcer la détermination du Front National à poursuivre son combat pour le redressement de la France et la défense du peuple. Plus que jamais, notre mouvement est rassemblé et mobilisé dans la perspective, notamment, des élections départementales de mars 2015 et régionales de décembre 2015.

Front National