Hollande grimace

François Hollande a fustigé lundi les discours de "peur" sur la "dislocation" de la France, lors d'un discours au musée de l'Histoire de l'immigration, à Paris. Le chef de l'État a appelé à ne pas laisser "la place vide pour des discours qui instrumentalisent la peur de la dissolution, de la dislocation, de la disparition" de ceux "qui rêvent d'une France en petit, une France en dépit, une France en repli, bref une France qui ne serait plus la France".

François Hollande a par ailleurs défendu le principe des accords de Schengen qui autorisent la libre circulation des citoyens au sein de l'Union européenne. "Faire éclater Schengen ? Ce serait reculer, rétablir les frontières pays par pays", a-t-il fait valoir lors de son discours, estimant qu'il "faut défendre ce principe".

Le 15/12/2014 avec AFP

Le Point