Arnautu FN Nice

Communiqué de Presse de Marie-Christine Arnautu, Député français au Parlement européen, Vice-présidente du Front National, Conseiller municipal et métropolitain de Nice du 18/12/2014

Eric Ciotti a été nommé hier président de la commission d’enquête parlementaire sur les filières djihadistes. Selon les autorités françaises, 1.200 ressortissants français combattraient actuellement en Syrie dans les rangs des différents groupes terroristes islamistes. Selon les autorités syriennes, ils seraient plus de 4.000.

Marie-Christine Arnautu se réjouit que l’UMPS prenne enfin conscience de l’ampleur de ce phénomène mais dénonce l’illégitimité complète d’Eric Ciotti à diriger une telle commission d’enquête. En effet, étant responsable des questions de sécurité à l’UMP depuis 2009, il doit être tenu responsable de la politique de compromission avec l’islam le plus radical menée par Nicolas Sarkozy qui est une des causes principales, avec la politique d’immigration massive menée par les gouvernements successifs de l’UMP et du PS depuis quarante ans, de l’émergence de ces milliers de terroristes islamistes sur le territoire français.

Par ailleurs, Eric Ciotti tente de minimiser le rôle de l’immigration massive en déclarant que seuls 55% des djihadistes français seraient « de culture arabo-musulmane ». Ce chiffre est bien entendu très largement sous-évalué, l’immense majorité d’entre eux étant issus de l’immigration et une petite minorité seulement étant des Français de souche.

Face à ce sujet dramatique pour l’avenir de la France, Marie-Christine Arnautu invite Eric Ciotti à un peu plus d’honnêteté intellectuelle et lui rappelle que la seule et unique façon de s’en prémunir est l’arrivée au pouvoir du Front National et de Marine Le Pen dès 2017 afin de mettre un réel coup de frein à cette politique d’immigration aux désastreuses conséquences pour notre pays.

Front National