Bay

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen du 30/12/2014

D’après une indiscrétion publiée sur le site du Journal du Dimanche, l’ex-ministre socialiste Jack Lang négocierait en catimini avec Mohamed Al-Kuwari, ancien ambassadeur du Qatar en France qui avait reçu les insignes d’Officier de la Légion d’Honneur par Nicolas Sarkozy, le renforcement de l’apprentissage de la langue arabe dans les programmes de l’enseignement secondaire.

Nommé à la tête de l’Institut du Monde Arabe en janvier 2013, Jack Lang entendrait ainsi favoriser l’enseignement d’une langue étrangère dans les établissements scolaires, au moment où la maîtrise de la grammaire et de l’orthographe françaises devient de plus en plus difficile. Il est aussi évident que le renforcement de l’enseignement de la langue arabe, concernant essentiellement des élèves issus de l’immigration, constituerait indéniablement un renforcement du communautarisme au détriment de notre identité et de l’unité nationale. Par ailleurs, si ces informations venaient à être confirmées, il serait parfaitement inacceptable qu’un pays étranger – a fortiori quand celui-ci mène déjà une politique interventionniste inacceptable dans nos banlieues et finance l’islamisme à l’échelle internationale – joue ainsi un rôle quant à l’enseignement délivré dans les établissements français.

Pour toutes ces raisons, le Front National demande instamment des explications à Jack Lang (qui n’a pour l’instant pas démenti les informations du Journal du Dimanche) sur la nature de ses objectifs et de ses discussions avec le Qatar.

Front National