lundi 12 janvier 2015

Lutte contre le terrorisme islamiste : Valls au pied du mur

Communiqué de Presse du Front National du 12/01/2014 Dans sa prétendue politique de lutte contre la mouvance djihaddiste en France, Manuel Valls a annoncé de plates intentions au sujet du renseignement et de l’isolement des détenus en lien avec ce fléau. Outre le caractère parfaitement insuffisant de ces mesures qui, à ce stade, n’ont rien de concrètes, le Premier ministre n’aborde aucune des questions majeures liées à ce problème : ni l’immigration massive, ni le développement du communautarisme, ni l’absence de frontières. La... [Lire la suite]
lundi 12 janvier 2015

De Carcassonne à Strasbourg : la menace est intérieure

"Sale Français, sale soldat ! Sors de ta voiture, tu as vu ce qui est arrivé à Charlie Hebdo et à ces sales flics ! T'inquiète pas, ça va bientôt arriver car on va tous vous baiser... le RPIMa !" Voici ce qu'a du subir un jeune para du 3e RPIMa arrêté à un feu rouge à Carcassonne de la part d'un "jeune's", apparemment une personne victime de trouble psychiatrique, qu'il l'a suivi ensuite jusqu'à la zone technique de Romieu, où sont stockés les matériels roulants du régiment. Les gendarmes prévenu de la chose le recherche. le... [Lire la suite]
lundi 12 janvier 2015

Entretien avec Stéphane Montrelay, maire de Rans (Jura) : "j'ai décidé de me rapprocher du RBM"

12/01/2015 – Rans (NOVOpress) – Stephane Montrelay, maire de la commune de Rans, dans le Jura, a annoncé avoir rejoint le Rassemblement Bleu Marine fin décembre 2014. Dans un entretien à Novopress, il nous explique les raison de son choix. Novopress : Monsieur le Maire de Rans (39), vous avez annoncé fin 2014 votre ralliement au Rassemblement Bleu Marine, merci d’avoir choisi Novopress pour nous expliquer votre choix. Qu’est ce qui a motivé votre décision et pourquoi maintenant ? Stephane Montrelay : Bonjour, élu Maire... [Lire la suite]
lundi 12 janvier 2015

Islamisme : dire les mots pour combattre les maux et les amalgames

Communiqué de presse de Bertrand Dutheil de La Rochère, Président de Patrie et citoyenneté du 12/01/2015 En ignorant le terme « islamisme » ou en refusant de l’employer, François Hollande, Laurent Fabius ou Nicolas Sarkozy n’aident pas à combattre l’amalgame, souhaité par les assassins de Charlie-Hebdo et de l’Hyper Cacher. Ce refus de dire les mots justes enferme tous les musulmans français dans une même « communauté », où se trouvent mêlés ceux respectueux des lois de la République et les fondamentalistes islamistes. Or, depuis... [Lire la suite]
lundi 12 janvier 2015

La solidarité des patriotes parisiens

Communiqué de presse de Wallerand de Saint-Just, Secrétaire départemental de la fédération du Front national de Paris du 12/01/2015 Exclus du défilé officiel organisé par des politiciens sectaires, les responsables de la fédération du Front national de Paris ont tenu à manifester leur solidarité envers les victimes, spécialement envers les policiers tués. Une délégation de cette fédération s’est rendue ce dimanche à 14h30 à la préfecture de police de Paris pour y déposer des fleurs et une lettre à l’intention du préfet. Cette... [Lire la suite]
lundi 12 janvier 2015

Charlie Hebdo : un lycéen de Châteauroux agressé après un échange Facebook

  Un élève du lycée technique et professionnel Blaise Pascal de Châteauroux a été passé à tabac vendredi par trois autres élèves après avoir publié sur Facebook des messages rappelant «deux des valeurs de la République que sont la tolérance et la laïcité», à l'occasion d'un échange sur les attentats à Paris, selon les déclarations du proviseur de l'établissement ce lundi. Le lycéen, âgé de 15 ans, a été sérieusement blessé, et s'est vu délivrer une incapacité totale de travail de huit jours, a indiqué le proviseur, Fabien... [Lire la suite]
lundi 12 janvier 2015

Marine Le Pen : «Ma crainte, c'est que ça ne change rien»

  La présidente du FN a défilé dimanche dans le Gard et appelle dès le lendemain à des «mesures urgentes», renvoyant dos à dos l'UMP et le PS. «A partir de demain (lundi), le débat doit s'ouvrir sur ce qui a été fait, ce qui n'a pas été fait», a lancé dimanche Marine Le Pen à Beaucaire (Gard). Elle avait choisi d'y manifester au milieu d'un millier de ses sympathisants pour distinguer sa mobilisation de la «grande machine à laver, à blanchir les consciences» des chefs d'État étrangers. Le débat, la présidente du FN l'ouvre... [Lire la suite]
lundi 12 janvier 2015

Marine Le Pen, présidente du Front National sur I-Télé le 12/01/2014

Marine Le Pen, présidente du Front National sur I-Télé le 12/01/2014 Marine Le Pen - L'invité de Bruce Toussaint
lundi 12 janvier 2015

C'est pas gagné...

La phrase qui fait peur et qui pose de graves questions sur notre avenir et celui de nos enfants : "Madame, on ne va pas se laisser insulter par un dessin du prophète, c'est normal qu'on se venge. C'est plus qu'une moquerie, c'est une insulte !" Propos recueillis le jeudi 8 janvier dans un établissement secondaire alors qu'une enseignante tentait d'imposer à une classe de 4ème une minute de silence en hommage aux victimes de la veille. Source : France TV Info  
lundi 12 janvier 2015

À Beaucaire, Marine Le Pen acclamée par la foule

La présidente du FN a choisi d'aller dans cette ville dirigée depuis quelques mois par un maire Front National pour rendre hommage aux victimes des attentats de la semaine. «Marine! Marine!», pouvait-on entendu en ville.Exclue selon elle du défilé parisien, Marine Le Pen a préféré aller manifester à Beaucaire, ville de 16.000 habitants, dans le Gard, conquise par le FN en mars dernier. Un milliers de personnes étaient réunies. Était-ce un rassemblement citoyen pour rendre «hommage aux victimes du terrorisme islamiste», comme le... [Lire la suite]