Macron Emmanuel

Communiqué de Presse du Front National du 26/01/2015

L’ouverture aujourd’hui à l’Assemblée nationale des débats autour de la loi Macron rappelle l’impasse de la politique économique du gouvernement, soumis en tout point aux exigences de l’Union européenne.

Véritable queue de comète de l’Union européenne, cette loi n’est en effet qu’un agglomérat de mesures ultralibérales traînant depuis des années dans les cartons de la Commission européenne : déréglementations au profit des gros contre les indépendants, privatisations, travail le dimanche, etc.

Au moment où partout en Europe les peuples entrent en rébellion contre l’Union Européenne, le gouvernement va donc à contre-courant en ajoutant une dose de soumission.

La loi Macron ne produira aucun effet positif, d’abord parce qu’aucun enjeu véritable n’est abordé : rien sur la ré-industrialisation par le protectionnisme, rien sur l’échec de l’euro, rien sur la justice fiscale ou le patriotisme économique.

Le seul vrai mérite de cette loi consiste en revanche à mettre en évidence l’immense embarras de l’UMP, piégée par le fait que son programme est une nouvelle fois appliqué par François Hollande et Manuel Valls

Front National