Briois 8

Communiqué de Presse de Steeve Briois, Vice-président du Front National du 02/02/205

La France était ce matin pleine de tremblements et de palpitations, les yeux rivés sur BFM-TV, attendant de connaître les consignes de vote de la vice-présidente de l’UMP.

Ô surprise, Nathalie Kosciusko-Morizet a affirmé qu’elle voterait pour le candidat opposé au Front National !

Blague à part, NKM symbolise à elle seule toutes les compromissions des dirigeants de l’UMP et la raison de l’échec du retour de Nicolas Sarkozy : non seulement l’ancien président ne maîtrise plus rien, mais chacun joue sa partition, dans une dissonance qui exaspère militants, adhérents et électeurs de l’UMP. Ainsi, on ménage la chèvre et le chou, pour ne surtout pas s’engager et assumer !

Si l’on cherchait encore une raison à la claque que s’est prise le candidat UMP lors de cette partielle, il ne faut pas chercher plus loin : un opportunisme de tous les instants, des actes en perpétuelle contradiction avec le discours, et surtout un renvoi d’ascenseur permanent avec le PS, et pour cause, la vice-présidence du parti est à gauche !

Le deuxième tour de cette partielle du Doubs représente un enjeu considérable. Au delà d’un simple duel FN/(UM)PS, c’est un combat entre deux systèmes de valeurs qui se déroulera dimanche : la sincérité, l’authenticité, la fermeté et la loyauté représentées par Sophie Montel, le conformisme, le faux et le mensonge incarnés par le candidat soutenu par le PS et l’UMP.

Les habitants de la 4ème circonscription du Doubs sauront faire le bon choix !

Front National