David Rachline FN Frejus

Communiqué de Presse de David Rachline, Sénateur-Maire FN de Fréjus du 03/02/2015

David Rachline, Sénateur du Var, dénonce l’inégalité de traitements dont sont victimes les policiers de province qui contrairement à leurs homologues de la région parisienne, sont inéligibles à « l’avantage spécifique d’ancienneté »(ASA). Ce mécanisme permet à un fonctionnaire de police travaillant dans une zone urbaine sensible (ZUS), de bénéficier de mois d’ancienneté supplémentaires lui permettant de gagner  de l’avancement plus rapidement.

Il est invraisemblable que nos policiers de province qui font face aux mêmes dangers et difficultés dans certains quartiers qu’en région parisienne, ne soient pas traités de façon égale. Il est aussi tout à fait contradictoire que dans les zones déclarées sensibles,  certains fonctionnaires comme les enseignants ou certains agents des finances publiques bénéficient de l’ASA. Il en va de même pour les forces de gendarmerie, souvent voisines de commissariats dans nos territoires et pourtant, éligibles à l’ASA. Cette inégalité doit cesser.

Pourquoi refuser cet avantage aux policiers de province qui sont autant en première ligne pour assurer la sécurité des Français dans un contexte souvent très difficile ?

Après les évènements tragiques du mois de Janvier 2015, le gouvernement va accorder des moyens financiers à nos forces de police. Mais il s’agit aussi de leur accorder une égalité de traitement et d’estime.

Front National