UMP Poing

Le président UMP du Sénat, Gérard Larcher était l'invité ce matin de RTL où il devait s'exprimer sur sa position  au sujet de la législative partielle de la 4ème circonscription du Doubs. "La République n'est pas en danger dimanche mais le FN est une impasse contraire à mes valeurs", et donc "Je ferais barrage en votant Barbier".

Ainsi, même s'il s'en défend, il affirme une défiance envers le président de son parti qui a été désavoué hier soir. En effet Nicolas Sarkozy avait pris position pour le "non au FN" tout en appelant à ne pas voter PS et c'est une autre décision qui a été adoptée...le "ni-ni".

Gérard Larcher rejoint ainsi les NKM, Juppé, Apparu, etc, qui, clairement, se moquent bien de la situation économique et sociétale de notre pays mais veulent surtout préserver leur Système qui fonctionne sur le mode " un coup c'est moi, un coup c'es toi" avec les autres formations politiques qui  se ressemblent tellement, à tel point que les électeurs n'arrivent plus à distinguer les uns des autres.

On parle, cette semaine de la législative partielle du Doubs, mais quelle sera la position de cette "droite" lorsqu'il faudra choisir d'appeler au vote lorsque ce cas de figure -duel FN/PS- se multipliera...et dans pas des années ?

Mais, au final, ce sont seulement les électeurs qui ont les cartes en main. Les caciques de l'UMPS l'ont-ils oublié ?

Stéphane Grappin

Responsable de la communication du FN39