Royal PS

Communiqué de Presse de Philippe Murer, Président  du Collectif Nouvelle Ecologie du 04/02/2015

Ségolène Royal donne la priorité absolue au véhicule électrique en proposant des primes de 10.000 euros par voiture électrique et 6.500 euros par hybride rechargeable, primes d’ailleurs ruineuses pour l’Etat.

Il s’agit d’une erreur de stratégie écologique : la voiture électrique est incompatible avec l’intermittence des énergies renouvelables. Contrairement à l’électrique, l’hydrogène produit à partir de l’électrolyse de l’eau permettra de combler le décalage entre production et consommation d’électricité. La voiture à hydrogène est donc une bien meilleure solution que la voiture électrique.

Les voitures à hydrogène sont déjà disponibles et seront très probablement les voitures de demain. Dès lors, il est temps de mettre en place un plan pour que les voitures à hydrogène prennent une place importante sur le marché automobile français, après avoir laissé un peu de temps à PSA et Renault pour se mettre à niveau. L’introduction de ces nouvelles voitures doit se faire sur une échelle importante afin que l’effet volume permette d’avoir des prix bas, incitatifs, très rapidement.

La mise en place d’une pastille verte, mesure abandonnée en 2003, ne semble pas non plus très crédible. La ministre de l’écologie dit également soutenir la mairie de Paris dans sa volonté d’interdire progressivement les véhicules les plus polluants à Paris. Si la volonté de réagir vis-à-vis du problème de santé publique que constitue la pollution par des particules fines est louable, cette méthode punitive n’est pas la meilleure. En effet, tous les véhicules à essence et diesel rejettent des particules fines. Seul le passage aux véhicules à pile à combustible permettra de résoudre efficacement le problème des particules fines en même temps que le problème climatique.

Il faut donc mettre en place un plan national pour développer la production d’hydrogène et l’arrivée massive de véhicules à pile à combustible à un prix compétitif. Une banque de France au service de notre économie, le protectionnisme intelligent et le patriotisme économique sont trois piliers nécessaires à ce type de politique.

Collectif Nouvelle Ecologie