Police brassard arme

Nouveau coup de filet antiterroriste. Six membres présumés d'une filière jihadiste ont été interpellés dans la région de Toulouse (Haute-Garonne) et Albi (Tarn), annonce le ministère de l'Intérieur dans un communiqué, dimanche 8 février.

L'opération a été ordonnée par des magistrats du pôle anti-terroriste de Paris, saisis d'une information judiciaire ouverte pour "association de malfaiteurs terroriste et financement du terrorisme", affirme le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, sans plus de précision. Les six individus ont été placés en garde à vue. 

"Aucun sanctuaire pour les terroristes en France"

Ces arrestations interviennent cinq jours après le démantèlement d'une autre filière djihadiste vers la Syrie en Seine-Saint-Denis et dans la région lyonnaise. Sur les huit personnes alors interpellées, cinq ont été mises en examen et quatre écrouées. 

Samedi, en visite à Lunel (Hérault), d'où plusieurs jeunes sont partis mener le jihad en Syrie, le ministre avait réaffirmé la "fermeté" de l'exécutif. "Aussi longtemps que ce gouvernement agira, il n'y aura aucun sanctuaire pour les terroristes en France", assurait Bernard Cazeneuve.

Le 08/02/2015 avec AFP et Reuters

France TV Info