Assemblée nationale de nuit

Communiqué de Christophe Boudot, Président du groupe Front National Rhône-Alpes du 13/02/2015

La réserve parlementaire, c’est-à-dire l’enveloppe financière donnée par l’Etat aux parlementaires, est une résurgence d’un autre temps qui doit être supprimée.

En la matière, le saupoudrage est la règle, notamment chez certains députés qui subventionnent entre 50 et 60 associations par an, toutes situées dans leur circonscription pour les aider et s’attirer au passage leur bien utile reconnaissance…

Cet argent (entre 50 000 et 150 000 Euros par élu) n’est pourtant pas l’argent des députés eux-mêmes, mais bien de l’argent public qu’ils dispersent selon leur convenance personnelle.

Lorsque le Front National sera au pouvoir, il supprimera cet usage qui conforte le clientélisme politique, qui encourage le communautarisme et donne une image délétère des élus de la République.

Front National