Californie gaz

Communiqué de presse de Philippe Murer et Eric Richermoz (Collectif Nouvelle Ecologie) du 12/02/2015

Alors que Nicolas Sarkozy s’était déclaré favorable à l’exploitation du gaz de schiste dans le but de relancer l’économie, le scandale du gaz de schiste californien nous rappelle à quel point la fracturation hydraulique, seule technique d’exploitation connue, est néfaste.

Le gouverneur de Californie Jerry Brown est vivement critiqué par l’agence fédérale de l’environnement pour avoir autorisé les compagnies pétrolières à rejeter des eaux contaminées près des nappes phréatiques. Cet exemple nous renforce dans notre stricte opposition à la fracturation hydraulique.

Des rejets massifs de substances mortelles comme le plomb, l’arsenic ou le benzène dans le sol expose les habitants à des risques majeurs de santé publique : une fois dans le sol, ces poisons peuvent migrer dans les nappes phréatiques.

Dans l’état actuel des technologies, le Front National s’oppose fermement à toute exploitation du gaz de schiste sur le territoire national. En plus de défigurer nos paysages, cette technique s’accompagnerait de la pollution irréversible du sol français.

Front National