Adresse du FN

Communiqué de Presse du Front National du 16/02/2015

Le nouveau palier franchi dans l’horreur avec la décapitation de 21 Coptes par les bourreaux de l’Etat Islamique a suscité l’indignation de la classe politique. Avec une certaine indécence de la part des représentants de l’UMPS qui portent une responsabilité écrasante dans l’arrivée au pouvoir des fondamentalistes islamistes.

On ne rappellera jamais assez que c’est Nicolas Sarkozy, qui avec l’appui unanime du PS, déclara cette guerre incompréhensible en Libye.

Guerre aux conséquences régionales dramatiques par l’expansion du fondamentalisme islamiste notamment au Mali, la transformation du sud libyen en sanctuaire et zone de contrebande pour les groupes terroristes qui déstabilisent et menacent l’ensemble de la zone sahélo-saharienne.

En refusant obstinément toutes les options de sortie de crise proposées  par les chefs d’Etat africains, en outrepassant le mandat international prévoyant une zone d’exclusion aérienne dans le seul secteur de Benghazi, le duo de fauteurs de guerre Sarkozy-BHL a voulu l’anéantissement total du pays qui a fait le lit des milices islamistes.

Les populations civiles et notamment la minorité chrétienne sont les premières à payer au prix fort les décisions et choix irresponsables du système UMPS.

Elles n’ont que faire des communiqués d’indignation de ceux qui ont armé le bras de leurs bourreaux.

Front National