Machine agricole 1

Communiqué de Presse du Front National diu 23/02/2015

Comme le Président de la République samedi dernier, Manuel Valls, en visite au salon de l’agriculture, a fait du Front National son obsession numéro un. C’est dire la déconnexion totale du pouvoir avec les Français, qui donne dans la politicaillerie et ignore totalement les graves problèmes qui accablent la France, notamment dans l’agriculture.

Il nous reproche ainsi de vouloir détruire un modèle européen qu’il vante abondamment alors que ce modèle a appauvri la France, laminé son industrie et mis à mal son agriculture par une concurrence déloyale interne, des normes stupides et inapplicables, et une déréglementation des prix exposant les matières agricoles à la pire spéculation. C’est précisément la mise en œuvre de ce modèle européen qui détruit la France, et il est de la responsabilité de tous les patriotes de le combattre.

Les responsables UMPS tuent l’agriculture française depuis des décennies, et ils prétendent encore donner des leçons ? Rappelons aussi et toujours que la PAC n’est jamais financée qu’avec l’argent des Français, pas avec celui des autres pays : la France verse chaque année environ 21 milliards d’euros au budget européen et n’en récupère que 13, PAC comprise, soit 8 milliards d’euros de pertes sèches, par an. Lorsque nous verserons directement les fonds à l’agriculture française sans passer par la spoliation de Bruxelles, alors la politique menée sera beaucoup plus efficace et plus juste.

L’agriculture française crève de l’Europe, et si le Premier ministre ne s’en aperçoit pas alors qu’il ne s’étonne pas du mariage réussi du Front National avec le monde rural. Le Front National qui propose un modèle patriote de redressement de notre agriculture.

Front National