Cazeneuve PS 2

Communiqué de presse de Bertrand Dutheil de La Rochère, Président de Patrie et citoyenneté du 25/02/2015

Bernard Cazeneuve crée une nouvelle machinerie pour représenter l’islam de France. Les préfets sont chargés de choisir les personnes ou les associations susceptibles d’y figurer. Les candidats officiels vont-ils réapparaître ? Le ministre veut aussi que les universités dispensent aux imams des formations à la laïcité. Sait-il que, dans le sunnisme, les imams ne sont reconnus que par les seuls croyants, et non par une autorité qui, de plus, n’est pas musulmane ? Enfin, il veut « promouvoir l’islam ». Derrière cette formulation inquiétante, ne s’agit-il pas de subventionner le cultuel sous le prétexte du culturel ? Cette pratique, déjà mise en œuvre par des collectivités locales, notamment à Paris, consiste à violer la loi de 1905, qui interdit de financer les cultes.

Comme les précédentes, cette nouvelle machinerie tournera à vide. Son premier effet sera de marginaliser le CFCM (Conseil Français du Culte Musulman), la machinerie mise en place par Nicolas Sarkozy. Il est vrai que personne ne le regrettera, sauf les notables concernés. Il ne s’agit que d’un champ clos où s’affrontent des organisations liées à l’Algérie, au Maroc, à la Turquie ou à quelque monarchie pétrolière.

Avec Marine Le Pen, Patrie et Citoyenneté, au sein du Rassemblement Bleu Marine, souhaite le strict respect du principe de laïcité. Les musulmans français doivent s’organiser et se financer par eux-mêmes, sans intervention de l’État, d’aucun État, pour que vive un véritable islam de France. En premier lieu, il faut arrêter l’immigration pour en stabiliser les fondements. La République doit seulement les protéger de tous les extrémismes et de toute ingérence extérieure. Après les attentats et devant le djihadisme, le gouvernement Hollande-Valls vibrionne en tous sens pour faire croire qu’il agit

Rassemblement Bleu Marine