bay PE

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen du 05/03/2015

Pour la quatrième fois en cinq ans, le prix de « Meilleur apprenti de France » a été décerné sous les ors du Palais du Luxembourg à un clandestin. Ce dernier avait même fait l’objet, en octobre, d’une obligation de quitter le territoire français. Cette remise de médaille a donc été évidemment l’occasion de ressasser la formule éculée selon laquelle l’immigration serait une chance pour la France et les étrangers entrés illégalement sur le territoire national des atouts précieux pour la République.

Sans préjuger des qualités professionnelles de ce jeune clandestin albanais, dont il pourrait d’ailleurs faire profiter son pays, on peut tout de même s’étonner de cette étrange propension à récompenser des immigrés illégaux. Il semble évident qu’il s’agit bien d’un choix fortement connoté idéologiquement et mettant en œuvre la fameuse « discrimination positive » chère à bon nombre de responsables de l’UMP et du PS.

Il semble étrange que des gens se prétendant à tout bout de champ républicains récompensent ainsi la violation de nos lois (à travers l’entrée et le maintien illégalement sur notre territoire) et établissent une distinction manifeste en fonction des origines. Car cette « discrimination positive » envers les uns signifie forcément une discrimination négative envers les autres : n’y avait-il donc personne pour mériter ce prix parmi les centaines de milliers de jeunes français en apprentissage ?

Front National