Briois 6

Communiqué de Presse de Steeve Briois, Vice-président du Front National du 19/03/2015

L’indécente tournée électorale de Manuel Valls a progressé un peu plus aujourd’hui dans l’échelle du cynisme, ce dernier cherchant à vanter les mérites de son parti à l’endroit même où il a fait le plus de mal à nos compatriotes, dans le Nord-Pas de Calais.

Venir sur la terre des anciens barons Dalongeville et Kucheida, venir sur la terre de la désindustrialisation de masse et de l’abandon des ouvriers, venir sur la terre de toutes les trahisons de la gauche : voilà un cas d’école en matière de cynisme qui fait de Valls un mauvais VRP, tentant de limiter la bérézina qui se profile, plutôt qu’un Premier ministre préoccupé par la situation dramatique dans laquelle son gouvernement continue d’enliser le pays.

Les obsessions et les priorités de Valls apparaissent très clairement aux yeux de nos compatriotes. Se faisant, il a au moins le mérite de permettre à ceux qui y croyaient encore de comprendre qu’ils n’ont rien à attendre ni de ce gouvernement ni de ce parti. Le bide monumental du meeting de Carvin permet de prédire ce soir une raclée électorale historique aux allures de sanction et de désaveu.

Front National