Chauprade FN officiel

Communiqué de Presse d’Aymeric Chauprade, Député français FN au Parlement européen, membre de la commission des Affaires étrangères du 19/03/2015

Le gouvernement allemand vient de décider d’augmenter ses crédits de défense de 8 milliards de 2016 à 2019. Le budget de la défense outre-Rhin devrait s’élever ainsi à 35 milliards€ en 2019, soit 4 milliards € de plus que le budget (voté) de la défense française. Cette décision de Berlin illustre le déclassement stratégique de Paris dans un secteur où il dominait traditionnellement ses partenaires européens avec Londres. L’Allemagne investira donc plus dans sa R&D et son équipement que la France, dépensera plus pour la valorisation de la condition de ses militaires que la France, bref préparera mieux sa défense que la France. A l’heure où le modèle allemand est tant vanté à Paris, voilà une belle leçon allemande que MM. Hollande, Valls, Sapin et Le Drian devraient retenir.

Pour notre pays, l’heure du réveil stratégique a sonné : plus que jamais, la France doit réarmer, non seulement pour soutenir une longue guerre contre le terrorisme islamiste sur son sol et à l’étranger, mais aussi pour combler des dizaines d’années de sous-investissements dans la condition militaire, les infrastructures, la R&D, la dissuasion et l’équipement conventionnel des forces. Les objectifs pour 2017 sont clairs : au moins 2% du PIB, 20 milliards d’euros pour l’équipement dans le cadre d’une loi de programmation militaire sanctuarisée.

Front National