Valencienne (Nord) gare

Trois jeunes doivent passer en comparution immédiate lundi à Valenciennes (Nord) après l'agression d'un contrôleur samedi, qui a perturbé le trafic dans la région après le droit d'alerte exercé par des agents SNCF, selon plusieurs sources concordantes.

A 6H38, un contrôleur avait remarqué plusieurs individus se présentant ivres à l'embarquement et leur avait demandé leur billet, mais la discussion avait tourné court: ces jeunes gens s'étaient rués sur le contrôleur et l'avaient passé à tabac, usant de gaz lacrymogène et lui cassant des côtes, a rapporté à l'AFP un porte-parole de la SNCF, confirmant une information de La Voix du Nord

Âgés de 19 à 23 ans 

Un des agresseurs a proféré des menaces de mort à l'encontre des policiers et aussi crié "la France, on va tous l'avoir à la kalach", a indiqué à l'AFP le procureur de Valenciennes François Pérain. Le contrôleur agressé doit observer "une incapacité totale de travail de trois semaines à la suite de fractures aux côtes", a-t-il précisé. Les trois individus interpellés, âgés de 19, 20 et 23 ans, doivent être jugés en comparution immédiate lundi à 13H30, selon cette même source.

Le trafic est revenu à la normale à 17H00, après qu'il y a eu "18 trains touchés" par le mouvement, a indiqué un porte-parole de la communication régionale de la SNCF. "En début de semaine prochaine, une réunion va avoir lieu à la sous-préfecture de Valenciennes pour évoquer le sujet de la sécurité en gare de Valenciennes", a précisé ce porte-parole.

Le 21/03/2015

Le Figaro