Marion Assemblée 4

Alors qu’ils sont arrivés en troisième position à Bollène dans le Vaucluse derrière la gauche et derrière Marie-Claude Bompard et Xavier Fruleux (Ligue du sud), les candidats du FN ont décidé, à la demande de Marion Maréchal Le Pen, de se retirer de la course des élections départementales pour faire barrage au PS.

Le Front National en passe de remporter la présidence du Conseil général du Vaucluse

Le Front National a des grandes chances de remporter le département du Vaucluse à l’issue du deuxième tour des élections départementales, qui se tient dimanche prochain. Afin d’œuvrer à l’unité, Marion-Maréchal Le Pen (FN) a proposé un accord qu’elle considère « équitable » avec les candidats de la Ligue-du-Sud, Marie-Claude Bompard (l’épouse du maire d’Orange) et Xavier Fruleux. Marion Maréchal Le Pen explique ce choix : « En concertation avec nos candidats  Georges Michel et Jeanne Yvan et avec l'autorisation du bureau exécutif, je vous annonce le retrait de nos candidats FN qualifiés au deuxième tour sur le canton de Bollène ». La députée du Front National explique que l’accord devait engager le FN et la Ligue du sud à « obtenir des désistements respectifs de nos candidats à Bollène et des leurs à Orange où nous sommes arrivés en première position ».

L’accord rejeté par la Ligue du Sud

Mais l’accord proposé par la benjamine de l’Assemblée nationale a été rejeté en bloc par le parti de Jacques Bompard. Marion Maréchal a regretté ce rejet de la part de la Ligue du sud : « une fois de plus, je me vis opposer un refus et reçus la proposition aberrante du retrait de nos deux binômes en échange de l'apparentement des élus LDS au groupe FN », lâche l’élue dépitée. Elle reproche à la Ligue du Sud d’empêcher « toute négociation raisonnable…manifestement dépourvu de stratégie, la Ligue du sud préfère s'enfermer dans une solitude coupable, mue par les règlements de compte personnels en favorisant ainsi la gauche au détriment des idées patriotes pourtant majoritaires chez les vauclusiens ».

En dépit de ce rejet, Marion Maréchal veut faire barrage au PS

Souhaitant cependant faire barrage à la gauche, Marion Maréchal Le Pen explique avoir demandé à ses candidats de se retirer « afin de ne pas prendre le risque de voir l'élection d'un élu de la majorité PS sortante ». Elle garde un très mauvais souvenir des élections sénatoriales, où des candidats FN ne sont pas parvenus à être élus, faute d’accord avec la Ligue du sud. Elle a invité les électeurs de Bollène à apprécier cette décision au nom de l’intérêt général : « J'espère que nos électeurs de Bollène comprendront ce choix et y verront la volonté de servir l'intérêt général plutôt que les revanches politiciennes ».

La Ligue du Sud appellera à voter pour tous les candidats FN présents face au PS

En contrepartie du geste de Marion Maréchal Le Pen, le micro-parti La ligue du sud a annoncé qu'il soutiendra les candidats FN présents au second tour des élections départementales face au PS.

Le 24/03/2015

Valeurs Actuelles