Briois maire Hénin 1

Communiqué de presse de Steeve Briois, Maire d’Hénin Beaumont, député européen et vice-président aux exécutifs locaux et à l’encadrement du 30/03/2015

Le scrutin de deuxième tour des élections départementales permet de tirer deux enseignements majeurs pour le Front National et le Rassemblement Bleu Marine.

Tout d’abord, les candidats du FN/RBM progressent partout en voix au deuxième tour du scrutin, ce qui démontre que le vote FN/RBM constitue un véritable vote d’adhésion pour les français. De plus, malgré un mode de scrutin uninominal à deux tours traditionnellement très défavorable, le Front National a fait élire 62 conseillers départementaux alors qu’il ne présentait qu’un conseiller général sortant. Cette très forte progression en voix et en nombre de conseillers départementaux constitue en soi une victoire sans précédent.

Mais au-delà de cette progression spectaculaire, il convient d’analyser de près les résultats de nos candidats dans les villes gérées par des maires FN/RBM. Et le constat est sans appel : c’est un véritable plébiscite pour leur gestion municipale. A Hénin Beaumont, alors que nous réalisions au 1er tour le score de 50.25% des voix aux élections municipales de 2014, nos candidats ont réuni respectivement près de 61.78% et 65.21% des suffrages au deuxième tour de ces élections départementales, soit une progression spectaculaire de 11.5 et de 15 points. A Fréjus, alors que l’actuel Maire David Rachline réunissait 45.55% des suffrages aux élections municipales de 2014, les candidats FN sur le canton de Fréjus ont réalisé au 1er tour, le score exceptionnel de 51.17% ! Oui, dans toutes les Mairies FN, nos candidats ont progressé en suffrages et dépassé largement les 50% dans 9 d’entre elles, ce qui permet de confirmer que les administrés de ces communes sont tout à fait satisfaits de la gestion de bon sens de leur Maire.

En outre, cette dynamique électorale sans précédent permet de confirmer que l’implantation locale précède les victoires aux élections intermédiaires notamment départementales et régionales. Il convient de donc de poursuivre ce maillage territorial afin de faire du Front National Rassemblement bleu marine, le mouvement de la proximité au service de nos compatriotes.

Front National