PCF FdG logo

A la veille du second tour des élections départementales dans le Jura sur le canton de Dole 2 où le Front National était en duel avec une liste d'union de la gauche menée conjointement par le maire communiste de Damparis et conseiller général sortant et par une ancienne adjointe au maire socialiste de Dole, le député-maire UMP de Dole Jean-Marie Sermier a, après avoir tenté une magouille électoraliste avec la fédération PS du Jura, appelé personnellement à voter pour le duo Giniès-Barthoulot...

Le député UMP aura donc préféré voter et à soutenir publiquement un élu communiste !

A l'évidence,il aura été entendu  (surtout dans la ville phare du canton avec 630 voix d'écart) puisque la liste de gauche a été élue ce dimanche avec exactement 1000 voix d'avance sur celle menée par Florent Loppé et Nathalie Desseigne représentants le FN-RBM.(60,07 %, 2 983 voix contre 39,93% et 1 983 suffrages).

C'est un apperçu local d'une situation quelque peu étonnante si on regarde les résultats des élections départementales pour le parti de monsieur Giniès qui au niveau national lorsqu'il s'est présenté seul face aux électeurs (ce qui est le cas du FN...) n'attire que 1,32% des suffrages et 269 205 voix et lorsqu'il est allié avec les divers groupuscules qui forment le Front de gauche 6,4% et 1 231 588 suffrages.

Le Front National, en même temps ce 22 mars 2015 obtient 25,24 % et 5 142 177 de voix.

Résultat des courses : au soir du 29 mars, le PCF a 167 conseillers départementaux et le FN 64...

Stéphane Grappin

Responsable de la communication du FN39