mercredi 1 avril 2015

Bravo à tous les candidats du FNJ !

Tribune libre d’Etienne de Francqueville, Membre du Bureau national du FNJ, Secrétaire départemental du FNJ Somme du 01/04/2015  Au lendemain de ce deuxième tour des élections départementales nous pouvons être fiers, nous jeunes candidats du Front National et du Rassemblement Bleu Marine, du travail accompli. Nous avons fait campagne en affichant fièrement nos couleurs tandis qu’en face les candidats du système trompaient nos concitoyens en se gardant bien d’afficher leur appartenance à l’UMP, au PS, ou à l’une de leurs... [Lire la suite]
mercredi 1 avril 2015

Jean Roucas, nouvelle victime de la censure !

Communiqué de Gilles Lebreton, député français Front National au Parlement européen du 01/04/2015 L’humoriste Jean Roucas vient d’être renvoyé du Théâtre des 2 ânes, dans lequel il se produisait depuis de longues années. Sa faute ? On lui reproche d’avoir commis un crime de lèse-majesté en tweetant « Heil Hollande ». La liberté d’expression se porte décidément de plus en plus mal en France. Après Eric Zemmour, chassé d’i-Télé pour des propos sur l’islam, c’est au tour de Jean Roucas de subir le châtiment de la... [Lire la suite]
mercredi 1 avril 2015

Lutte contre le tourisme social et mise en œuvre de la priorité nationale dans l'accès aux aides sociales des États membres

Question avec demande de réponse écrite à la Commission européenne de Steeve Briois, député européen FN du 01/04/2015 «L’accès au marché du travail et l’accès à la sécurité sociale sont deux choses différentes», a rappelé Frans Timmermans, premier vice-président de la Commission, lors d’un déplacement au Royaume Uni le 5 mars dernier. Il semble soutenir l’idée que le régime d’accès aux aides sociales des États membres ne peut être assimilé à l’égalité de traitement dans l’accès au marché du travail. Les propos tenus par le... [Lire la suite]
mercredi 1 avril 2015

Marine Le Pen après les propos de Serge Klarsfled : "on va me mettre une mèche et une moustache jusqu'à la présidentielle ?"

Dans un entretien à l'AFP le 31 mars, l'historien Serge Klarsfeld, connu pour avoir milité contre l'impunité des anciens nazis, a estimé qu'une victoire de Marine Le Pen à la présidentielle signifierait "la destruction de la mémoire de la Shoah" en France. Des propos qui, sans surprise, ont scandalisé Marine Le Pen. La présidente du Front National a réagi le même jour dans l'émission Preuves par 3 sur Public Sénat avec l'AFP et Dailymotion : "C'est complètement délirant. C'est ça l'axe d'attaque pour les quelques mois qui vont nous... [Lire la suite]
mercredi 1 avril 2015

Question écrite de Marion Maréchal-Le Pen à Marisol Touraine au sujet des conséquences de la suppression de la C3S sur le RSI

Mme Marion Maréchal-Le Pen interroge Mme la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes sur les conséquences de la suppression de la C3S sur le RSI. La loi de finance rectificative de la sécurité sociale n ° 2014-892 du 8 août 2014 prévoit la suppression progressive de la Contribution sociale de solidarité des sociétés (C3S) à l’horizon 2017. Depuis le 1ier janvier 2015, le seuil de chiffre d’affaires en deçà duquel une société est assujettie à la C3S, est passé de 760 000 à 3.25 millions d’euros.  Ce... [Lire la suite]
mercredi 1 avril 2015

Non aux salles de shoot ! Oui à la lutte contre la drogue !

Communiqué de Presse du Front National du 01/04/2015 Critiquable sur bien des points, le projet de loi Santé actuellement en discussion contient une disposition scandaleuse, l’expérimentation des funestes salles de shoot, pudiquement baptisées « salles de consommation à moindre risque ». Les salles de shoot lèvent l’interdit de la drogue et sont en ce sens un signal désastreux envoyé à la société et à la jeunesse. Elles constituent de surcroît une nuisance évidente pour les riverains. Certains députés de l’UMP... [Lire la suite]
mercredi 1 avril 2015

Marine Le Pen sur Public Sénat le 31/03/2015

Marine Le Pen sur Public Sénat le 31/03/2015
mercredi 1 avril 2015

Ça fonctionne encore ?

Il fallait s’y attendre, l’ubuesque enquête déclenchée par le président socialiste du parlement européen, Martin Schulz, visant le statut des assistants des députés du FN  a été instrumentalisée avec gourmandise en France.  Saisi le 11 mars à la suite d’une dénonciation émanant des rangs de l’oligarchie euromondialiste bruxelloise -certains murmurent même  que Manuel Valls ne serait pas étranger à cette manœuvre  opportunément déclenchée en pleine période électorale-, le parquet de Paris  a ordonné, le 24... [Lire la suite]