Sarko US

Ainsi le sort en est jeté : les membres de l'UMP qui déjà se demandaient réellement à quoi voulait ramener l'assemblage de ces trois lettres, devront rejoindre en rang serré les strapontins d'un nouveau mouvement politique : les "Républicains".

Symbole s'il en est de l'américanisme à outrance qui domine le parti de Nicolas Sarkozy, qui se veut toujours l'héritier direct du gaullisme !

Mais au moins une chose est certaine, le masque derrière lequel il tentait de se cacher ne tient plus.

Les socialistes eux n'ont plus qu'a troquer leur  sigle contre l'appelation de "démocrates" et la boucle sera bouclée.

S'appeler "Les Républicains" ou encore pour les socialistes ( certains y ont pensé) "Les Démocrates" ne change en rien leur idéologie commune et leur soumission totale à l'ultra-libéralisme économique et donc à l'Union européenne.

S'appeler "Les Républicains" ou autrement ne va pas soudainement transformer les Sarkozy et consorts en souverainistes et en responsables éblouis  par une saine et soudaine prise de conscience du problème immense, immédiat et dangereux de l'immigration de masse et de ses corolaires que sont l'insécurité et l'islamisation.

A ce sujet, c'est bien Nicolas Sarkozy , alors ministre de l'Intérieur du président Chirac qui a mis en place le CFCM dont l'actuel président , le recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur a exigé au micro  d'Europe 1 en ce début avril le doublement du nombre de mosquées en France dans les deux années à venir. Et c'est bien le même Nicolas Sarkozy -qui sera donc le président des "Républicains"- qui a participé en 2003 au Congrès de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) -émanation européenne des Frères musulmans- en marchant des deux pieds sur le principe de laïcité et dont le responsable actuel , recteur de la mosquée de Lille, Amar Lasfar, revendique l'établissement de "mosquées-cathédrales" !

Et puis, si nous poussons la réflexion où les caciques umpesques ne souhaitent pas qu'on y aille -certes, dans le parti sarkozyste, on espère dur comme fer que personne n'est apte à réflechir au FN- "Républicains"...Personnellement, je ne connais personne qui ne se revendique pas comme tel.

C'est une supercherie, une mascarade, mais ça sent si bon l'Amérique...

Stéphane Grappin

Responsable de la communication du FN39