Marine Salon de l'agriculture 2015 1

La présidente du Front National a répondu à l'invitation du journal américain Time qui vient de la classer parmi les 100 personnalités «les plus influentes du monde». Elle compte profiter de l'occasion pour exprimer une vision «multipolaire» des relations internationales.

Mardi soir à New York, trois cents invités du dîner de gala organisé par le magazine Time emprunteront le tapis rouge du prestigieux Jazz Lincoln Center. Parmi eux, seront présents Marine Le Pen, Louis Aliot et Ludovic de Danne. La soirée débutera par un cocktail à partir de 18h30, durant lequel les invités seront mitraillés par une nuée de photographes d'agences et cameramen accrédités. Durant le dîner, un spectacle est également prévu.

Le Front National avait initialement envisagé un point presse limité à quelques titres de la presse française avant de devoir l'annuler pour raison de mauvaise coordination avec l'un des médias concernés. En revanche, Marine Le Pen sera certainement sollicitée par la presse américaine durant l'événement.

Pour la présidente du FN, ce voyage outre-Atlantique est une occasion d'exposer certains aspects de son programme. «Les États-Unis ne sont pas nos ennemis mais doivent être, à nouveau, un partenaire, explique Ludovic de Danne, son conseiller spécial aux affaires européennes. «Dans un monde multipolaire, les logiques de guerre froide doivent cesser, poursuit-il, nous devons envisager un new deal international.»

Marine Le Pen «fascine» les Américains

Pour le FN, la présence de Marine Le Pen dans ce classement mondial de la presse américaine est considéré comme une «reconnaissance supplémentaire de son influence au niveau européenn et international». On veut aussi croire que cette dimension de la présidente du FN, présentée parmi d'autres personnalités, «commence également à être reconnu par la presse française».

Concernant les liens du FN avec la Russie, Ludovic de Danne estime que cet événement est aussi une occasion de «rééquilibrer» les commentaires à l'égard du Front National. «On nous accuse d'être totalement pro-Russes alors que ce n'est pas exactement la réalité», avance-t-il, en défendant l'idée d'un monde «plus équilibré». Au passage, le conseiller de Marine Le Pen estime que l'attitude récente de Barack Obama vis-à-vis de l'Iran va dans le sens de relations moins aggressives, moins soumises à la vision des «faucons américains».

Le 17 avril, le Time avait publié la liste complète de son classement. Marine Le Pen a été conviée à New York par l'éditrice du journal, Nancy Gibbs. Selon Vivienne Walt, la correspondante du Time à Paris, qui avait rédigé un premier article de couverture sur Marine Le Pen en mai 2014 et qui vient de signer le texte dédiée à la leader frontiste dans le dernier classement, Marine Le Pen «fascine» les Américains parce qu'elle leur apparaît comme une femme «puissante».

Enfin, il faut savoir que si la soirée de gala est offerte par le Time, les vols et l'hôtellerie sont entièrement à la charge des invités.

Par Emmanuel Galiero le 21/04/2015

Le Figaro