Pôle emploi 1

Les premiers effets de la reprise tardent à se faire sentir sur la courbe du chômage.

Pire, ce dernier atteint au mois de mars un niveau historique en France en franchissant le seuil des 3,5 millions de chômeurs. Après une accalmie au mois de janvier et une hausse en février, le chômage a continué sa fuite en avant.

Selon les chiffres publiés par le ministère du Travail lundi 27 avril, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (sans emplois) s'établit à 3.509.800 personnes en France métropolitaine, fin mars 2015. En un mois, le chômage a grimpé de 0,4% (15.400 demandeurs d'emploi en plus). Sur un an, il grimpe de 4,9%.

Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie B et C (en activité réduite) s'établit à 1.780.700 en France métropolitaine à la fin du mois de mars. Sur un mois, ce nombre diminue de 0,4% pour la catégorie B (activité réduite courte) et augmente de 1,4% pour la catégorie C (activité réduite longue). Au total, le nombre de demandeurs d'emplois en catégories A, B et C s'établit à 5.290.500 à la fin du mois de mars. Un nombre en augmentation de 0,5% (28.000 personnes) sur un mois et de 6,7% sur un an.

Dans un communiqué, le ministère du Travail souligne que le rythme de progression du nombre de demandeurs d'emploi enregistrés chaque mois (3.000 en moyenne) est "près de quatre fois moins élevé que celui observé en 2014 et le plus faible enregistré depuis début 2011". La rue de Grenelle observe également "une phase d'amélioration de la tendance" pour le début d'année 2015, "même si elle ne suffit pas à obtenir, pour le moment, une baisse régulière du nombre de demandeurs d'emploi".

Par Benjamin Hue le 27/04/2015

RTL