Flamme 3

Communiqué de presse du Front national du 29/04/2015

Lors d’un débat au Parlement européen, Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, a enjoint les pays européens à ouvrir les portes à l’immigration légale pour résoudre la question de l’afflux de réfugiés.

Dans un numéro d’hypocrisie dont il est coutumier, le PPE, groupe politique auquel appartient l’UMP, a protesté contre cette proposition, feignant d’oublier que M. Juncker a été élu à la tête de la Commission avec ses voix et est issu de ses propres rangs !

A l’hypocrisie, le PPE et l’UMP rajoutent le cynisme dans cette opposition de façade à l’immigration alors même qu’ils l’ont encouragée et soutenue en votant toutes les dispositions européennes favorisant l’arrivée massive de migrants.

A Paris comme au Parlement européen, l’UMP se paie de mots et se moque des Français en leur faisant croire à sa détermination à défendre la souveraineté de la France sur la question de l’immigration, alors même que ses élus ont approuvé le Traité de Lisbonne qui a fait de la politique migratoire un domaine de compétence partagé avec l’Union européenne.

Le Front National dénonce ce double langage permanent qui ne peut masquer la responsabilité pleine et entière de l’UMP dans ce processus de submersion migratoire qui frappe l’Europe et notre pays en particulier.

Front National